Archive pour mai, 2008

des nouvelles!!

Bonjour à tous!

Nous allons bien, la formation avance doucement mais sûrement avec quelques retours en arrière. A cause de çà, nous n’aurons pas le temps d’aborder la kiné respi. Nos objectifs sont qu’ils soient capables de prendre en charge des lombalgiques et des hémiplégiques, de même, nous essayons de leur apprendre les bases qui ne sont toujours pas acquises pour certains. Il faudra prévoir des cours très ciblés afin qu’ils soient capables de les appliquer sans danger. Il faudra que vous définissiez quelles patho ils prendront en charge. C’est-à-dire qu’ils ne pourront pas être formés en 3 mois sur ce que nous avons fait en quatre ans. Il faudra communiquer aux médecins le genre de patho qu’ils sont capables de rééduquer. Pour ce qui est de la kiné respi, attendez-vous à ne pas les voir tous les jours faute d’argent (les patients doivent payer pour leurs soins avant la séance). Les stagiaires sont très sympas, motivés et prêts à rire à leurs dépends. On a pas mal de boulot, les médecins et certains patients sont très demandeurs. D’ailleurs, les médecins ont bien compris les patho où la kinésithérapie est efficace. Cela reste une expérience humaine à vivre. Ne venez pas avec vos à priori de blancs, c’est un hôpital camerounais et pas français (certaines choses peuvent surprendre dans un sens comme dans l’autre).

Dans l’aspect pratique, armez vous de sèche-cheveux (pour faire sécher les vêtements, la grande saison des pluies arrive en même temps que vous), lampe de poche (indispensable pour les coupures de courant très courantes), film alimentaire, chaterton, la verveine de Max (s’il te plait!!!!), des pulls, des baskets mais aussi des tongs. Emilie vous laisse sa moustiquaire. Après avoir eu quelques déboires avec le camescope, cela arrangerait beaucoup Claire que vous en trouviez un (on vous expliquera). Au pire, il ne vous sera pas indispensable étant donné qu’on aura fini les interviews d’ici là. Préparez vous aux douches froides et à certaines visites nocturnes de Mr Jungle.

Il y a des camerounais prêts à nous faire visiter leur beau pays malgré ce que peut leur coûter une panne de voiture, à nous faire de bons petits plats et à s’inquiéter pour nous. On a maman Virginie pour la popotte, papa Jean-Daniel pour les autorisations de sorties et la surveillance, cousin Blaise pour les sorties, soeurette Chrisline pour les coiffures et autres et bien sûr notre grand chef de famille Samuel qu’on appelle toujours à la rescousse. Bref, il y a du monde autour de nous, vous ne serez pas seuls.

Malgré tous les petits inconvénients qu’on vient de vous dire, on est heureuse d’être là, on a l’impression que les gens sont contents qu’on soit là. Ils sont prêts à se plier en quatre pour nous rendre le séjour le plus agréable possible, et ils y parviennent. C’est vraiment une expérience très riche en tout. Ne soyez pas surpris qu’on vous siffle en criant « eh les blancs », c’est pas du racisme, c’est une manière d’attirer notre attention.

A quelle heure atterrissez-vous à Douala? On s’excuse par avance de l’éventuel retard (c’est une tradition). Surtout, à l’aéroport, ne laissez personne toucher à vos bagages même s’ils disent qu’ils vont à Bafoussam ou qu’ils nous connaissent. Ils sont prêts à n’importe quoi pour de l’argent. Dès votre arrivée, attrapez 2 ou 3 chariots, et récupérez vous même vos bagages puis restez dans la salle pour nous attendre et pour vous acclimater doucement. Ne suivez personne que vous ne connaissez pas. A priori, nous serons uniquement avec le chauffeur Jean-Marie et Mr Samuel. Mais que tout cela ne vous fasse pas peur, c’est juste des formalités pour faciliter votre arrivée.

Allez les p’tits loups, à dans 15 jours!

PS : pour le premier groupe, le rythme français n’est pas trop dur à retrouver? Vous avez pas trop froid? Vous avez vu de la neige? Les fruits vous manquent pas trop? La machette vous a-t-elle servi (les blancs, ils sont allés au champ?)? Cà fait quoi de prendre une douche chaude? Sinon, beaucoup de gens demandent de vos nouvelles et attendent votre retour

Bonjour les kinés

Votre message est très interressant. Vous avez raison de demander plus de disponnibilité et d’implication à nos stagiaires car le temps passe et très bientôt, il n’y aurra plus de membre d’Adikiné à M’Bô pour faire fonctionner le service. Continuez comme ça.

J’ai laissé ma blouse volontairement car je n’avais plus de place dans mes bagages et vu son état je n’ai pas eu bcp de peine à m’en séparer.

Par rapport à Viviane, donnez lui mes coordonnées et conseillez lui de me contacter sur internet.

D’autre part, pensez bien à organiser une visite du centre Baham et essayez d’en faire un petit lieu de stage. J’espère qu’en dehors du travail vous prenez le temps de découvrir le pays. Envoyez des photos, car le Cameroun me manque déjà.

Prenez bien soin de vous, attention aux moustiques et à bientôt.

Jordi

1ères nouvelles

Voilà une semaine qu’on est là, et ça fait trois jours que le premier groupe nous a quittés. La formation des stagiaires est difficile en raison de leur absence très fréquente liée à la maladie. De plus, on a beau leur demander d’être à l’heure, ils ont toujours une demi-heure de retard minimum, ce qui ralentit encore plus la formation. Nous nous sommes aperçues que le service tournait uniquement grace à nous, et que si on continuait comme ça il n’existerait plus au départ du dernier groupe. On a donc décidé de leur enseigner les pathologies les plus fréquemment rencontrées afin qu’ils prennent en charge le plus rapidement possible cette population de patients. De plus, nous avons demandé à la direction de bien vouloir leur aménager plus de libertés afin qu’ils puissent prendre en charge le service.

Message perso pour JC : as-tu laissé une blouse pour Moïse le grand? (il nous la réclame)

Message perso pour Jordi : as-tu oublié ta blouse exprès? Moïse s’est-il trompé de prénom?

Message perso pour Marlène : toi aussi t’as oublié des petits trucs : sacoche, gant de toilette…

Sachez que tout objet oublié au Cameroun deviendra camerounais!!!

Sinon tout se passe bien, on commence à prendre nos marques, les plats sont toujours aussi bons, les gens toujours aussi sympas ; il n’y a que le soleil qui boude, on attend mi mai avec impatience pour le retour des beaux jours.

Message de Viviane : vous me manquez enormement surtout jordy nous nous amusons bien avec amandine emilie claire j espère vous revoir un jour ; jordy s il te plait j aimerais avoir tes coordonnées et ton numero de téléphone j aimerais parler avec toi jordy ;marlène toi aussi tu me manques beaucoup et jc ; je vous attendrai tout le temps qu’il faudra bye je vous adore.

Info de dernière minute : l’hôpital de M’Bouo doit recevoir le prix d’excellence africaine ce week end à Yaoundé

arrivée du 2ème groupe

Salut tout le monde!! ça y est on est bien arrivée à bafoussam. On a encore plein de boulot sur la planche!! On essaye de voir ce qu’il faut faire et on vous tient au courant bientôt!!

U.N.A.A.P.E |
fse60 |
Association FRANCE - NIGERIA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Chapelle Bien Chaussée
| Réseau Associatif Démocrate
| Association Regis